Une terre fécondée par notre propre corps

Un rapport renouvelé à la nature implique un renouvellement de notre imaginaire. La théologie a un rôle à jouer ici. À partir du don de la foi, une théologie protestante appelle à une transformation du rapport au monde et invite à la nourrir au contact des Écritures. Dans ce qui suit, je souhaite évoquer un bout de ce processus au contact de l’image de Jésus-Christ, le crucifié-ressuscité, comme corps-temple de l’humanité.

Continuer la lecture Une terre fécondée par notre propre corps

La théologie comme science de la lumière

La théologie comme science de la lumière
Image par KilimanjaroSTUDIOz de Pixabay

Illumination Je suis tenté de présenter la théologie de deux manières. L’une se trouve à la fin de ce texte. Ce serait l’option la plus « claire ». L’autre me semble plus pleine et c’est celle que je souhaiterais vous soumettre en premier. Les deux se réfléchissent mutuellement.   1er essai de définition  La théologie est un travail de la lumière. Aucune théorie de la connaissance ne permet d’être plus précise que cette simple affirmation. Celui ou celle qui fait de la théologie ne fait autre chose que de prêter son corps, sa parole et sa liberté à la réflexion d’un rayon qui lui tombe dessus et par lequel il voit. C’est en faisant cela que…

Continuer la lecture La théologie comme science de la lumière